PROGRAMME 2016

Mardi 19 juillet

Premier concert « Escapade musicale »

Œuvres françaises, avec Piccadilly d’Erick Satie dont on fête le 150ième anniversaire de sa naissance, Mozart avec le 260ième anniversaire de sa naissance avec l’Allegro du quintette pour clarinette et cordes.

Comme chaque année des présentations d’œuvres oubliées ou méconnues comme leur compositeur.

Le quintette pour clarinette et cordes en si mineur opus 115, rarement joué de Brahms,

Le quintette pour piano et cordes en fa mineur de César Franck

Le piano trio n°3 d’Edouard Lalo également rarement joué ! Pourtant catalogué comme une merveille de finesse « un rayon de soleil dans la musique française de la fin du XIXième siècle » !

 

Mercredi 20 juillet

Deuxième concert « Carte blanche au piano »

La pianiste Suzana Bartal sera notre invitée d’honneur de cette carte blanche.

Elle avait impressionné le public par sa musicalité et une présence extraordinaire sur un panel de compositeurs choisis pour le concert de musique de chambre!

Son premier CD qui vient de sortir, est déjà salué par la critique

Le programme permettra d’écouter les six sonates de Scarlatti, la sonatine de Ravel, la Rhapsodie Hongroise de Liszt ainsi qu’une Passacaille d’Eric Tanguy écrite et adaptée tout spécialement pour le Festival !!

Le violon de Cordélia Palm viendra rejoindre le piano pour une sonate de César Franck.

Un duo rarement joué et extrait du Ballet des ombres heureuses d’Orfée et Eurydice de

Christoph von Gluck, sur un arrangement de Fritz Kreisler.

 

Jeudi 21juillet

Spectacle « Un soir avec Satie »

Difficile de relater la vie, tout court, de ce personnage haut en couleurs que Debussy aimait à appeler « Monsieur le Précurseur » ! Satie est ici regardé avec les yeux de notre époque, lui, le créateur de la « musique d’ameublement » et anticipateur de la musique répétitive.

Il était donc nécessaire de le faire revivre pour un soir, pour qu’il s’explique face au public à travers différentes anecdotes réjouissantes et aussi surprenantes que lui !

Humour dans les textes mais aussi dans la musique d’Erik Satie et de « ses congénères ». 

Ravel, Debussy, Roussel, Poulenc, Cocteau et bien d’autres « compagnons de route » présents en musique, lui qui est sorti de l’histoire de celle-ci pour devenir un mythe et miroir du monde contemporain que sa musique reflète avec génie.

Prévisions sous réserve