DISTRIBUTION                                 Réserver

 

Direction d’orchestre : Nicolas Chalvin

Etudes musicales : Anita Tyteca

Piano (concerto N° 23) : François Sauvageot

Violon (concerto pour violon N°5) : Guillaume Latour

Clarinette (concerto pour clainette) : Richard Malblanc

 

              Orchestre des Pays de Savoie

 

L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Rhône-Alpes), la Région Rhône-Alpes, l’Assemblée des Pays de Savoie et son club d’entreprises mécènes Amadeus.

 

Natacha Figaro, soprano lyrique

Pauline Sikirdji, mezzo-soprano

Damien Pass, baryton basse

Luc Bertin-Hugault,basse

 

Costumes : Nicole Hubert

Scénographie : Jean Claude Mory

Durée du spectacle 2h40 environ, entracte compris.

 

                                                               Réserver

 

 Réservations

- Par internet 

- Téléphone : 04 90 60 84 00

- Direction de l’Action Culturelle : 77 rue Cottier - Carpentras

- Le soir sur place à partir de 20h30 (paiement par chèque ou espèce uniquement)

 

 

Programme sous réserve de modification.

 

La Clémence de Titus ouverture

La Finta Giardiniera (La fausse jardinière) air d’Arminda : «Vorrei purniti indegno»

Concerto pour violon n°5 en la majeur K.219 « Turc » 3ième mouvement. Rondo « Tempo di Menuetto »

Die Entführung aus dem Serail (L’enlèvement au Serail)  

air d’Osmin «O wie will ich triumphieren»

Concerto pour piano n°23 KV 488 l’Adagio, illustration des amours Mozart/Alyosia (chorégraphie)

Le Nozze di Figaro (Les Noces de Figaro)  - Figaro /Cherubin : « Non più andrai » - Cherubino : «Voi Che Sapete» - Figaro : «Apprit un po’ quegli occhi »

 

Entracte

Les petits riens ouverture

Don Giovanni : «Madamina» - «Là ci darem la mano»

Cosi Fan Tutte Duo Fiordiligi, Dorabella : « Ah, guarda, sorella » - Trio Fiordiligi, Dorabelle, Don Alfonso : Terzettino «Soave sia il vento» - suite avec le monologue de Don Alphonso

Concerto pour clarinette K622, Adagio

Die Zauberflöte (La flûte enchantée) air de Papageno «Der Vogelfänger bin ich ja...» - air de Papageno /Pamina

Final Symphonie n° 41 « Jupiter »en ut majeur K551, extrait : Menuetto-Allegro-trio

                                                                                           Réserver

 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart

 

Mercredi 16 juillet

 

Lieu : Parvis de la cathédrale Saint Siffrein,

à 19h30
Gratuit

 

Tchaïkovski

Quatuor n°1. Andante cantabile

Franz Schubert

Quintette à 2 violoncelles en ut majeur. Allegretto

Claude Debussy

Prélude de la suite pour piano

Antonin Dvoràk

Quatuor en fa majeur op 96 dit « Américain » 1er mouvement Allegro ma non troppo

Maurice Ravel

Quatuor en fa majeur. Allegro

Dimitri Chostakovitch

Quintette pour piano et cordes en g mineur op 57. Finale

Gabriel Fauré

Nocturne n°4

Wolfgang Amadeus Mozart

Quatuor à cordes K 589 dit « Prussien » 2ième mouvement Larghetto

Robert Schumann

Quintette pour piano, 2 violons, alto et violoncelle en mi bémol majeur op 44

 

Françoise Buffet, piano

Cordélia Palm, premier violon

Claire Charlier, second violon

Fabrice Durand, alto

Yannick Fournier-Hoeltgen, violoncelle

René Benedetti, violoncelle

 

 

 

 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart

 

Jeudi 17 juillet

 

Lieu : Parvis de la cathédrale Saint Siffrein, à 19h30
Gratuit

 

Claude Debussy

L’Isle joyeuse

Pablo de Sarasaste

Introduction tarentella

Antonin Dvoràk

Trio opus 65 Poco adagio. Violon, piano, violoncelle

Fritz Kreisler

Marche miniature viennoise

Franz Liszt

Sonnet de Pétrarque 104

Antonin Dvoràk

Romance pour piano et violon opus 11

Richard Strauss

Sonate pour piano et violon opus 18 Andante

Joseph Suk

Un poco triste – Appassionato

 

 

Cordélia Palm, premier violon

Françoise Buffet, piano

 

René Benedetti, violoncelle

 

 

 

Concert de musique de chambre

 MUSIQUE AUX  ETOILES
Françoise Buffet, piano
Cordelia Palm, violon solo
Claire Charlier, second violon
Fabrice Durand, violon alto
Yannick Fournier-Hoeltgen,
René Benedetti, violoncelle
musique de chambre

Nicolas Chalvin, direction de l’orchestre

Orchestre des Pays de Savoie

Natacha Figaro, soprano lyrique

Pauline Sikirdj, mezzo-soprano

Damien Pass.jpg

Damien Pass, baryton

Luc Bertin Hugault, basse

Anita Tyteca, études musicales

François Sauvageot, piano

Guillaume Latour, violon

Richard Malblanc, clarinette

Jean Claude Mory, scénographe

Mardi 22 juillet 2014 à 21h30.

Mardi 22 juillet 2014 à 21h30.

Cour Sud de l’Hôtel Dieu de Carpentras

 

 

MOZART FOR EVER

Ou la comédie humaine

 

Vendredi 18 juillet, Cour de la Charité, 19h30

Conférence musicale sur Mozart

Programme 2014

La vie de Mozart mise en scène à travers de grands moments musicaux accompagnée des extraits de : La Clémence de Titus, La Finta Giadiniera, Idoménée, L’enlèvement au sérail, Les noces de Figaro, Don Giovanni, Cosi fan tutte, La flûte enchanté, par l’orchestre des pays de Savoie.

Conférence musicale sur Mozart

Vendredi 18 juillet, Cour de la Charité, 19h30

 

 Conférence musicale sur Mozart

 

« L’Amour est un petit voleur, l’Amour est un petit serpent, aux cœurs il ôte et donne la paix comme il lui plait ! » Air de Dorabella, acte 2 de Cosi fan tutte

En amont du spectacle du 22 juillet découvrons en musique les trente cinq années de vie d’un extraordinaire compositeur qui à six ans composait son premier menuet, et pour sa onzième année son premier opéra.

Cette fulgurante ascension s’arrêtera un soir de décembre 1791, mais avait-il vraiment tout dit ?

Karl Böhm disait de sa musique « qu’elle est une vraie source de jouvence lorsque l’on s’y plonge ». Alors ne nous privons pas et perçons ensemble à travers ses joies et ses peines qui était Wolfgang Amadeus Mozart, cet « aimé des Dieux ».

Jean Claude Mory

Vendredi 18 juillet, Cour de la Charité, 19h30

 

 Conférence musicale sur Mozart

 

« L’Amour est un petit voleur, l’Amour est un petit serpent, aux cœurs il ôte et donne la paix comme il lui plait ! » Air de Dorabella, acte 2 de Cosi fan tutte

En amont du spectacle du 22 juillet découvrons en musique les trente cinq années de vie d’un extraordinaire compositeur qui à six ans composait son premier menuet, et pour sa onzième année son premier opéra.

Cette fulgurante ascension s’arrêtera un soir de décembre 1791, mais avait-il vraiment tout dit ?

Karl Böhm disait de sa musique « qu’elle est une vraie source de jouvence lorsque l’on s’y plonge ». Alors ne nous privons pas et perçons ensemble à travers ses joies et ses peines qui était Wolfgang Amadeus Mozart, cet « aimé des Dieux ».

 

 

Interview

 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart
 MUSIQUE AUX ETOILES   Carpentras  les transart