Née en 1986 à Timisoara (Roumanie), Suzana Bartal commence l’apprentissage du piano à l’âge de 8 ans. Elle fait ses études au Collège National d’Art de sa ville natale et y suit les cours de piano de Flora Toth et de Felicia Stancovici. En juillet 2005 elle obtient le baccalauréat musique avec une note de 10/10.

En septembre 2005 elle poursuit ses études en France, au Conservatoire National de Région de Rueil-Malmaison, dans la classe de Denis Pascal en obtenant en juin 2006 un premier prix de Supérieur à l’unanimité du jury.

Suzana Bartal a bénéficié des conseils de : Andras Schiff, Menahem Pressler, Tamas Vasary, Aldo Ciccolini, Anne Queffelec, Jacques Rouvier, Klaus Hellwig, Matti Raekkallio....

Elle se perfectionne auprès de Jean-Claude Pennetier notamment à l’Académie Ravel de Saint-Jean de Luz.

Depuis l’âge de 11 ans, Suzana Bartal a été lauréate de plusieurs concours nationaux et internationaux : concours national C. Czerny, concours international Remember Enesco à Bucarest, concours international Seiler (Allemagne), concours international EPTA (Croatie), concours international M.Cheilan Hyères (France)… Plus récemment elle remporte en janvier 2006 le 1er prix à l’unanimité du concours de Lagny sur Marne, en mai 2006 le 1er prix et le prix Fauré du concours international d’Ile de France, le 3e prix au concours FLAME à Paris et la 1ère médaille au concours Cécile Edel-Latos (mars 2007).

En octobre 2007 elle se voit décerner le 2e prix (1er prix non attribué) et le prix Debussy du concours international de piano de la ville d’Agropoli (Italie). Suite à ce succès elle est invitée à se produire avec l’orchestre Kysucka (Slovakie), lors d’une tournée en Italie. En juin 2009 elle remporte le prix de la ville de Collioure au concours international Alain Marinaro.

Elle est également sélectionnée pour le prestigieux concours international Marguerite Long-Jacques Thibaud à Paris en 2009.

Suzana Bartal est lauréate de la Fondation Nadia et Lili Boulanger pour l’année 2008/2009, du Mécénat Société Générale en 2009 et 2010, ainsi que de la bourse de l'ADAMI en 2011.

Elle s’est produite en récital sur les trois continents : Etats-Unis, Chine, ainsi que plusieurs villes de Roumanie (Timisoara, Lugoj, Sannicolaul Mare, Oradea, Targu-Mures, Satu Mare, Bucarest), mais aussi en Allemagne, Italie, Hollande, Hongrie et France (dans plusieurs églises à Paris, au Moulin d’Andé en Normandie, au Parc Mistral à Grenoble, au Château de Vizille, au théâtre de Dreux, à Paris dans la série Jeunes Talents…), et avec orchestre (concertos de Mozart et de Grieg avec l’orchestre philharmonique de Timisoara).

Elle a également été l’invitée d’émissions de radio et télévision roumaine et hongroise, ainsi que sur France Musique.

Lauréate de la bourse Yamaha Music Foundation of Europe en janvier 2008, Suzana Bartal est invitée à donner un récital lors d’une intégrale Messiaen au Musée d’Orsay en décembre 2008. Elle s’est produite fin janvier 2010 à Radio France dans la série Géneration jeunes interprètes.

En décembre 2010, Suzana est finaliste du concours international de piano de Campillos (Espagne).

Entre septembre 2006 et juin 2011, Suzana Bartal étudie au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Lyon dans la classe de Pierre Pontier, puis de Florent Boffard.

A partir de la rentrée 2011, elle se perfectionne auprès du concertiste réputé Peter Frankl à l’Université Yale aux États-Unis.

En avril 2012 Suzana est invitée par András Schiff et Thomas Adès à participer à la prestigieuse académie Prussia Cove (Royaume-Uni). Elle devient également lauréate du concours de concertos Woolsey (Etats-Unis) et a donc été invitée à jouer le 3e concerto de Bartók avec le Yale Philharmonia lors de cette saison sous la baguette de Peter Oundjian.

 

 

Violon solo supersoliste de l'Orchestre lyrique de région Avignon ProvenceNée à Tübingen en Allemagne, dans une famille de musiciens Cordelia Palm commence à jouer du violon à l'âge de deux ans et le piano à l'âge de cinq ans. Son père, musicologue et chef d'orchestre, fut son premier professeur. Il la fit jouer en soliste au violon et au piano à l'âge de six ans, lors d'une tournée de son orchestre de chambre en France et en Belgique.A treize ans, elle entre à L'Ecole Supérieure de Musique de Karlsruhe où elle obtient ses premiers prix et est nommée soliste de l'Orchestre Symphonique.En 1975, suite au premier prix du concours BDI, elle participe à des enregistrements et des émissions de radio et de télévision à Francfort et Baden Baden.Elle poursuit ensuite ses études à la Julliard's School de New York dans la classe du grand pédagogue du violon, Yvan Galamian.De retour en Europe, elle est engagée au poste de violon supersoliste à L'Orchestre Lyrique de Région Avignon Provence. Elle est par ailleurs sollicitée par l'Orchestre de l'Opéra de Marseille, par l'Orchestre National de Montpellier, par l'Orchestre de Cannes et l'Orchestre de Mulhouse, au poste de supersoliste.Outre ces importantes activités, elle donne des concerts aux USA, en Allemagne et en France, tant en soliste qu'en musique de chambre avec le Quatuor Palm (dont elle est membre fondateur), ainsi qu'avec Olivier Charlier, Patrice Fontanarosa, Bruno Rigutto, Jean-Claude. Pennetier, Jean Claude Malgloire, Jean Guiserix, Jean-Louis Beaumadier et enregistre des œuvres contemporaines avec l'ensemble Musicatreize dont elle est violon solo sous la direction de Roland Hayrabedian.Elle enseigne dans le cadre du stage de Pont-Saint-Esprit, aux côtés de Olivier Charlier et Ivry GitlisElle est professeur au conservatoire d'Orange depuis 2004.En 2007 elle donne une série de concerts en sonate avec Bruno Rigutto et est invitée à jouer le double concerto de Brahms avec Gary Hoffman à Avignon.

Cordelia PALM
Violon solo

 

Premiers prix de Violon et de musique de chambre du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris en 1978 (Classe de E.Nerini et J.Dumont).

Professeurs : Yehudi Menuhin, Henryk Szeryng, Nadia Boulanger, Augustin Dumay, Régis Pasquier.

Elle forme tout d’abord un quatuor avec son frère Olivier Charlier (Soliste et actuellement professeur au CNSM de Paris), Sylvie Altenburger et Jean Ferry, puis devient membre du Quatuor Verdi en 1979.

1er Violon de l’Orchestre de Chambre de Rouen au début des années 80 puis Co-Soliste de la Camerata de Versailles à partir de 1986. (Dir.Amaury Du Closel).

Professeur au Conservatoire d’Asnières de 1981 à 1991.

---------------

Expérience du répertoire symphonique et de la musique contemporaine :

De 1980 à 1991, effectue régulièrement de nombreux remplacements pour des concerts et tournées (Allemagne, URSS, Japon, Italie) dans les principaux orchestres parisiens (Orchestre de Paris, O.N.F, Ircam, Orchestre Lamoureux, etc.) sous la direction de différents chefs d’orchestre : D.Barenboïm, P.Boulez, S.Celibidache, J.Kakhidze, E.Krivine, A.Jordan, P.Oetvos, L.Pfaff, E. Vuillaume, etc.

Réside actuellement dans le midi et se produit régulièrement en formations de chambre et en orchestre de la Région Paca (Olrap, Opéra de Marseille, Ensemble Buffardin, Opéra de Toulon, Orchestre de Cannes, Musica13,OPPA, etc.) et participe à de nombreux festivals de la Région :Festival de Carpentras, Musique aux Etoiles, La Roque d’Anthéron, Pernes les Fontaines, etc.

Claire CHARLIER-MULLER
Violon 

 

 

Fabrice Durand a débuté ses études musicales au Conservatoire de région de Metz dans les classes de solfège et déchiffrage instrumental. Il effectue deux années de musicologie à l’Université Paris-Sorbonne. Il obtient un premier prix d’alto, un prix d’excellence à l’unanimité et un premier prix de musique de chambre à l’ENM d’Aulnay sous bois. ​

 Il exerce une activité d’enseignant dans divers conservatoires : Nanterre, CNR de Grenoble, Bourg-Saint-Andéol, Ecole de musique agréée du Tricastin. ​​

 Il fait partie de diverses formations instrumentales : Jeune Philharmonie Franco-Allemande, Orchestre des prix du CNSM de Paris, Orchestre Symphonique de Liège, deuxième soliste à l’Orchestre de Montpellier. Il se produit dans de nombreux festivals (Amboise, Orléans, Vénéjan…) au sein du Trio Kodaly. ​

Il est aujourd’hui Alto solo à l’Orchestre Lyrique de la région Avignon Provence.

Fabrice DURAND
violon alto

Aliénor Girard-Guigas débute son apprentissage de la harpe avant ses 6 ans au Conservatoire d'Avignon. Elle y obtient la médaille d'or de harpe à l'unanimité du jury en 2001. Elle se perfectionne ensuite au cours de master classes et de stages auprès de Suzanna Mildonian, Marie-Claire Jamet, Isabelle Moretti, Fabrice Pierre et Marie-Pierre Langlamet. En 2004, elle remporte successivement le Premier prix (Degré Supérieur) au concours Européen de Picardie, et le Premier prix à l’unanimité du jury (degré Honneur) au Concours International de l’U.F.A.M. Elle est ensuite invitée à participer à l’Académie
Musicale de Villecroze l’été de cette même année. Parallèlement, Aliénor termine une licence en droit privé à l’Université d’Avignon. Décidant alors de se consacrer pleinement à la musique, Aliénor Girard-Guigas intègre, première nommée, la classe de Fabrice Pierre au CNSM de Lyon. Elle y obtient en juin 2008 son diplôme (DNESM) avec la mention Très-Bien. Aliénor a développé depuis son répertoire musical au sein de l’Orchestre Français des Jeunes, de l'orchestre du CNSM de Lyon, de l'ensemble Enoris, de l’Orchestre d’Auvergne, du Philarmonia de Lyon, de l’Orchestre Symphonique de St Etienne, l’Orchestre de la Musique de l’Air, de l’Orchestre Philarmonique de Radio-France et se produit régulièrement à l'Orchestre National de Lyon, l'Orchestre Régional Avignon-Provence ainsi qu’à l'Orchestre de l'Opéra de Lyon. Depuis 2009, elle est harpiste au sein du 7AO (7th Art Orchestra) composé de cuivres, de harpes et de percussions, ensemble qui revisite les bandes originales de films. Elle a joué sous la baguette de chefs prestigieux tels que Michel PLASSON , Gilbert AMY, Jean-Claude CASADESUS, Jean-Jacques KANTOROW, Leonard SLATKIN , Jun MÄRKL, Evelino PIDO, Rolf REUTER, Emmanuel KRIVINE, Mikko FRANCK, Kazushi ONO ...) et dans des cadres variés tels que ceux du Festival Berlioz,du Festival de La Chaise-Dieu, des Nuits de Fourvière, des Chorégies d’Orange, du Festival de Besançon, de la Cité de la Musique, du Palais-des-Papes d’Avignon, du Konzerthaus de
Berlin, du Symphony Hall de Birmingham, du Yokohama Minato Mirai Hall, du Aichi Prefectural Art Theater de Nagoya ou du Tokyo Opera City . Son attrait pour la musique de chambre l’a enfin conduite à jouer notamment avec l'ensemble à cordes Mare Nostrum, l’ensemble Carpe Diem, la Camerata Franz Schubert oul’ensemble Sylf (Symphonie Loire-Forez) ; en formation « Choeur et harpe » ou en duo flûte
et harpe avec Jean-Michel Demigné et Michel Lavignolle ; enfin en quintette avec ses cousins, le prometteur quatuor à cordes Girard (Danses de Debussy et Conte fantastique de la mort rouge de Caplet). Elle privilégie également le duo violon et harpe, avec Cordélia Palm (super soliste de l’ORAP), dans une formation que les deux musiciennes proposent au public mélomane très régulièrement depuis 10 ans. Leur entente musicale les a conduites à élargir leur formation en sollicitant la complicité de Fabrice Durand, alto solo de l’ORAP.

Aliénor GIRARD-GUIGAS,

Harpe

Christian Chiron

Clarinettiste.

Né à Carpentras où il débute ses études musicales, Christian Chiron poursuit avec succès son apprentissage de la clarinette au Conservatoire National d’Avignon puis aux Conservatoires Nationaux de Marseille et de Boulogne Billancourt, où il obtiendra dans chacun ses premiers prix de clarinette et un premier prix à l’unanimité de Musique de Chambre. Parallèlement, il se perfectionne avec de grands clarinettistes tel que Guy Dangain, Michel Arrignon et Jacques Di Donato.
Musicien passionné et polyvalent, Christian Chiron multiplie les expériences artistiques évoluant à la fois dans la variété, le tango, le jazz et les musiques improvisées avec le Quintette Aulos, la Camerata de Provence, l’Ensemble Stretto, le Quartet Melopeya, le Big-band de Boulogne Billancourt, le Collectif Pôle Sud, la Compagnie Brouill’art…
Il joue également dans l’Orchestre lyrique d’Avignon-Provence, l’Orchestre national de Lyon, l’Orchestre lyrique Nancy Loraine, avec lesquels il s’est produit sur de nombreuses scènes et dans de grands festivals.
Pour le théâtre, il compose et interprète de nombreuses musiques de spectacles en France et dans le monde entier.
Christian Chiron mène aussi en parallèle une carrière de pédagogue au Conservatoire de Carpentras.

Christian CHIRON

Clarinette

MOZART FOR EVER

Pianiste soliste au sein de l’Orchestre de l’Opéra National de Paris, il interprète le répertoire d’Opéra sous la direction de grands chefs tels que Pierre Boulez, Christof von Dohnanyi, Philippe Jordan, Zubin Mehta, Seiji Osawa, Georges Prêtre, Esa-Pekka Salonen, participe à des tournées orchestrales et des enregistrements avec Myung-Whun Chung et Philippe Jordan, et à plusieurs créations. Il joue en soliste lors de nombreux spectacles de ballets pour des chorégraphies de George Balanchine, Maurice Béjart, John Neumeier, Roland Petit, Jerome Robbins et dernièrement en avril 2016 il interprète le Duo Concertant d’Igor Stravinski. Lors d’un gala au Palais Garnier, il interprète le Capriccio de Stravinsky sous la direction de Valery Gergiev, avec l’orchestre du Théâtre Mariinski.

 

Il se produit tant en France qu’à l’étranger, en récital, en musique de chambre, avec les solistes de l'Orchestre de l'Opéra National de Paris, et avec des chanteurs, notamment Alexandre Duhamel, Françoise Pollet, Karen Vourc’h.

 

Deux rencontres sont déterminantes dans sa carrière, celle de Colette Zerah, pour l’approfondissement du répertoire et du jeu pianistique, et celle du compositeur Guy Sacre, auteur du dictionnaire "La musique de piano" pour ses conseils sur les compositeurs peu joués actuellement.

 

Lorsque l’occasion lui est donnée de se produire dans les musées Jean-Yves Sebillotte peut satisfaire son goût pour les autres arts (Musée d’Orsay à Paris, Musée Toulouse Lautrec à Albi, Musée des Avelines à St Cloud, l’Atelier Grognard à Rueil Malmaison ou ceux de Bruxelles, Bucarest et Cluj.

 

Il aime également faire partager sa passion pour la musique avec des publics qui ont peu ou pas la possibilité d'aller au concert, notamment lors de festivals d’été, ou lors d’animations musicales dans des hôpitaux, des maisons de retraite, des prisons, des écoles. Il a d’ailleurs réalisé à cet effet un spectacle jeune public "la Nuit des Jouets" créé avec deux comédiennes, pour mieux faire connaître la musique de Jacques Ibert.

 

Discographie :

 

CD Jacques Ibert, Miniatures, pièces pour piano, réédition, Skarbo

CD Joseph Jongen, Piano works, Etoile Prod.

CD Musica Fantasca, avec le flûtiste Benoît Fromanger.

      Prix de l'Académie du disque français, réédition, Forlane, dist. DOM

CD Karlowicz complete songs, avec la mezzo Sophie de Tillesse, Pavane

CD Johannes Brahms, Robert Schumann, avec le clarinettiste Maurice Gabai, Etoile Prod.

 

DVD La Nuit des Jouets, Colori tempi

DVD Quatuor Jazz-Opéra de Rossini à Claude Bolling,

CD et DVD French Impressions avec le contrebassiste Thierry Barbé, Triton 2016

 

En soliste avec le ballet et l’Orchestre de l’Opéra National de Paris :

DVD Jewels (G. Balanchine) et DVD Proust et les intermittences du coeur (R. Petit)

 

Concerts de rentrée :
 

23 octobre 2016 : Hommage à Henri Dutilleux au Palais Garnier, Paris.

 

Concert Claude Debussy, musique de chambre, Amphithéâtre Opéra Garnier, le 14 janvier 2017 et à l'Atelier Grognard, Rueil Malmaison, autour de l'exposition ''Peindre la banlieue" par les impressionnistes de Corot à Utrillo, avant avril 2017, date à définir.

MOZART FOR EVER

Jean-Yves SEBILLOTTE

Piano

Suzana BARTAL,

Piano

 

BIOGRAPHIES

MOZART FOR EVER

Frédéric Dutheil débute ses études au conservatoire d’Avignon ou il obtient une médaille d’or de violoncelle et de musique de chambre.

 Il poursuit sa formation au CRR de Saint Maur dans la classe de Jean Barthe .Après l’obtention d’une médaille d’or de violoncelle et de musique de chambre il intègre la HEM de Genève . Il obtient un prix de perfectionnement et un prix de virtuosité

Il enseigne au CR de la Rochelle et devient membre de ARS NOVA.

Il intègre en tant qu’invité l’ensemble instrumentale de Grenoble et l’orchestre national de l’opéra de Lyon.

Parallèlement il se perfectionne avec Paul Tortelier, Artos Noras , Roland Pidoux et Anner Bylsma.

Depuis 2001 il partage ses activités entre l’enseignement du violoncelle au CRR de Lyon et la musique de chambre

Il effectue plusieurs tournées de musique de chambre  à l’étranger (Allemagne,  Lituanie, Portugal, Italie, Malte, Grèce, Malaisie et Japon ) 

Frédéric DUTHEIL
Violoncelle

 VALERIA FLORENCIO, SOPRANO

Artiste Française

Après des études de chant et de théâtre au conservatoire d'Avignon ou elle obtient sa médaille, et son diplôme

d'état de professeur de musique option chant,Valéria Florencio se perfectionne à l'opéra de Paris avec Monsieur

Yves Bisson et Madame Simone Blanc. Une master class à l'Académie de Nice lui permet de rencontrer

Madame Lauren Nubar professeur à la Julliard School du Metropolitan Opéra avec qui elle se perfectionnera

a New York ainsi que Monsieur John Fisher, chef de chant au Metropolitan Opera pour son travail

d'interprétation ainsi que le rôle de La Traviata avec Madame Janine Reiss sur Paris.

Depuis Valéria Florencio s'est illustrée dans les plus beaux répertoires, en représentations et récitals dans les plus

grands théâtres en France et à l'étranger. Citons La Traviata, La Bohème, La Damnation de Faust, Orphée aux

enfers, Manon, Carmen, Tosca, Norma, Le Bal Masqué...dans les maisons d'opéra telle que Strasbourg, Nice,

Marseille, Toulouse, Avignon, Lyon,... Gent, Liège, Bruxelles, Dublin, Madrid, Barcelone, sous les baguettes

des Maestros Juan Latham-Koenig avec l'orchestre de l'Opéra national du Rhin, Maestro Lucas Pfaff avec

l'orchestre symphonique et lyrique de Nancy et Flandres, Maestro Vincent Monteil avec l'orchestre de l'Opéra

de Nice, Maestro Yehudi Menuhin rencontré lors d'un concert salle Musikverein à Vienne, Maestro Valery

Gergiev rencontré au Festival de l'Art Russe, Le Maestro du philarmonique de Nice, Maestro Petit avec le

philarmonique de Paris, Maestro Zedda rencontré à l'Opéra de Liège,

De grandes rencontres avec les plus grands artistes du monde lyrique, Placido Domingo, Roberto Alagna venu

l'écouter à la Halle aux grains lors d'un récital avec Béatrice Uria Monzon, Jean Luc Viala et le barython

Marc Mazuir, ainsi que la rencontre avec des chefs d'orchestres prestigieux tels que Monsieur Yehudi Menuhin,

Alberto Zedda, et metteur en scène de théâtre Georges Lavaudan lui permettront d'évoluer artistiquement et

d'exceller dans divers répertoires.

Valéria Florencio fera le choix de se produire en tant que Récitaliste, lui permettant de tourner en solo mais

surtout en duo avec le ténor Jean Luc Viala durant une dizaine d'années, interprétant les plus beaux airs et duos

d'amour du répertoire lyrique, Verdi, la Traviata, Puccini La Bohème, Buterfly, Donizetti La fille du régiment,

Bizet Les pêcheurs de perle..., Carmen, Gounod Roméo et Juliette, Faust, Massenet Manon, accueillis et salués

hautement par les critiques, dans des salles de concerts et auditoriums tels que la Halle aux grains, le Capitole,

Le Zénith de Toulouse, les théâtres de Marrachech, Rabat et Casablanca accompagné du Philharmonique

du Maroc, divers festivals comme le Violon sur le sable, festival de la Réunion, la filature de Mulhouse, mais

aussi dans des lieux privés lors d'inauguration, de soirées événementielles à Monaco lors de la « fête de la mer »

devant la famille Princière, à la célèbre salle des Etoiles Sporting club en 2014, ainsi que de Festivals

Internationaux, shows télévisés (Jacques martin) et soirées humanitaires.

L'année 2013 et 2014 sera tout aussi pétillante puisque Valéria Florencio sera invitée à chanter lors du Festival

de Cannes pour une soirée humanitaire au Majestic hotel, à l'ouverture de la soirée parrainée par Nikos Aliagas

et Eva Longoria.

Invitée également au Festival de L’art Russe au Palais des festivals en Août 2013 et 2014, parrainé par les très

célèbres chef d'orchestre Valery Gergiev, et metteur en scène Robert Hossein,Valéria Florencio se produira en

soliste avec une chorale de St Saint-Pétersbourg.

Actuellement Valéria Florencio prépare un album de musique sud Américaine, mêlant les styles Mambo, boléro,

Salsa avec sa voix chaude, naturelle et lyrique en vue de futurs shows.

D'autres rencontres avec le Show biz , Trini Lopez, parrain de cet album et le producteur

Don Kerry vont sûrement permettre à Valéria Florencio de mettre une nouvelle empreinte à sa destinée

artistique ( concerts, 1ère partie d'artistes internationaux, festivals internationaux,).

Son répertoire est international, elle chante en Anglais, Espagnol, Français, Allemand, Russe et Latin, ce qui

lui permet de chanter aux Etats Unis, Amérique du Sud, en Asie, Europe de l'Est, les pays Nordiques. Elle est

une artiste internationale.

Valéria Florencio mène des actions internationales à ce jour, en partenariat avec la Martial Art Academy

soutenue par de grandes institutions internationales, Ambassadrice des Nations Unies pour la

Martialartsacademy. En tant que Musicothérapeute (diplômé de l'université de Montpellier),

elle agit au travers de la musique pour accompagner et soulager la souffrance dans le corps médical et les actions humanitaires.

MOZART FOR EVER
Valeria Florencio
Chant